« Moi tout seul », ou comment apprendre les activités quotidiennes

Diapositive1
En suivant ce lien vous aurez accès à la page d’origine et vous pourrez voir une vidéo d’octobre 2007 dans laquelle Erik enlève son T-shirt tout seul. Pour arriver à ce résultat il a fallu travailler 4 mois tous les jours ! Regardez son visage heureux quand il y parvient.
Les enfants commencent à apprendre, par dessus tout, par :
  • L’imitation, ce qui veut dire qu’ils imitent des modèles qu’ils ont autour d’eux, d’adultes ou d’autres enfants. C’est ainsi que se développent le langage, les gestes, les mimiques, le jeu, les activités en autonomie…
  • des essais et des erreurs : un enfant doit répéter une action entre 5000 et 7000 fois pour parvenir à la maîtriser. Par exemple, enlever son pantalon, mettre ses chaussures, manger avec la cuillère ou se laver les mains.

Dans le cas de nombreux enfant autistes cette capacité naturelle leur fait défaut. Et cela se complique encore si le contact visuel ou l’attention sont très faibles.

Il est très important de travailler avec eux l’imitation, de savoir capter leur attention, des les aider à commencer ou à s’entraîner ensemble aux activités les plus communes de la vie quotidienne. C’est cela qu’Anabel développe dans cette entrée.

Elle a travaillé de nombreux mois avec Erik : « se déshabiller », « s’habiller », « se laver les mains », « se laver les dents » ou « prendre la cuillère », par exemple. Pour cela elle a utilisé « l’apprentissage sans erreur » durant de nombreuses heures – mois – en travaillant de manière structurée et toujours divisée en petits objectif pratiqués en session de travail. Au fur et à mesure des progrès d’Erik elle a ensuite généralisé dans le quotidien.

Se déshabiller :

L’idée est de travailler non seulement chaque vêtement séparément : chaussettes, pantalon, T-shirt, veste, chaussures, chaussons, etc., mais également de diviser chaque action en petites étapes.
Par exemple pour les chaussettes : l’enfant s’entraînera d’abord à attraper d’une main le bout de la chaussette. Quand il saura faire cela, on lui apprendra à tirer dessus pour l’enlever. Chaque action sera accompagnée de la consigne verbale : « attrape le bout de la chaussette », « tire sur le bout de la chaussette »… Comme au début il ne saura pas le faire tout seul, vous l’aiderez en prenant ses mains dans les vôtres. Qu’il y arrive seul ou avec votre aide, n’oubliez jamais de le féliciter : « Bravo, tu as attrapé le bout de la chaussette ».

Le pantalon : il est plus facile de commencer avec un pantalon de pyjama ou un jogging, c’est à dire sans bouton ni fermeture éclair. La première étape sera d’apprendre à l’enfant à descendre le pantalon à ses pieds. Ensuite qu’il s’assoie sur le sol. Puis qu’il apprenne à attraper le bas d’une jambe avec une main et qu’il tire dessus jusqu’à l’enlever. La même chose avec l’autre jambe. Et répéter cela jusqu’à ce qu’il sache le faire.

 

Le T-shirt : s’entraîner à attraper avec la main droite le bout de la manche gauche. Apprendre à plier le coude, pour que la manche sorte quand on tire dessus. Ensuite l’autre manche, et finalement enlever le T-shirt par la tête. Etc.

Toujours travailler chaque mouvement jusqu’à ce que l’enfant réussisse à le faire avant de passer au suivant.

On passe à un nouveau vêtement lorsque l’enfant parvient à enlever le précédent. A la fin de ce programme on demandera à l’enfant de se déshabiller tout seul. On peut le motiver avec le chronomètre : « viens, on va voir à quelle vitesse tu peux enlever ton T-shirt ». Aujourd’hui Anabel instaure des petits challenges pour voir qui est le plus rapide : papa, maman ou Erik.
La motivation et les félicitations sont très importantes. Il faut faire en sorte de motiver l’enfant par tous les moyens et qu’il s’amuse. C’est un travail laborieux et répétitif, c’est pourquoi il faut avoir des jeux à disposition pour servir de récompenses.
Diapositive2
Diapositive3

 

Se laver les mains :

Diapositive4

Une action comme celle-ci doit également se diviser en petites étapes :

  • ouvrir le robinet
  • mettre les mains sous l’eau
  • prendre du savon
  • se frotter les mains avec le savon
  • poser le savon
  • se rincer les mains
  • fermer le robinet
  • prendre la serviette
  • se sécher les mains

Il faut travailler une étape jusqu’à ce que l’enfant la maîtrise avant de passer à la suivante. Une fois qu’il a toutes les étapes, mettre en place le chaînage arrière : on l’aide sur toutes les étapes sauf la dernière. Quand il maîtrise on s’arrête à l’avant dernière, etc.

Le soutien visuel peut être très utile pour certains enfants

Voici quelques pictos utilisés par Anabel

Diapositive5

photo

 

Et n’oubliez jamais de toujours passer un bon moment ensemble

Materiel de Amaya Padilla, adapté pour Isidro Romero :
Diapositive8
Diapositive7

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Diapositive11

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Diapositive14
Diapositive15
Matériel ARASAAC ICI

 

Publicités

Une réflexion sur “« Moi tout seul », ou comment apprendre les activités quotidiennes

  1. Pingback: Comment commencer à stimuler | Le chant de l'herbe by Anabel Cornago

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s